dimanche 2 juillet 2017

Couture des dernières semaines

Je n'ai pas évoqué mes dernières créations. Ces dernières semaines, j'ai délaissé le crochet pour la couture - après plusieurs jours consacrés à la peinture d'une pièce et à l'entretien de la terrasse puis plusieurs jours où je n'ai fait que lire... ce qui explique le peu de nouveautés. Rien pour la boutique Le zébu fait des bulles que j'ai laissé en suspens. Je pense que je ferai de nouveaux modèles pour la rentrée, vu le peu d'engouement pour les créations estivales.

Il y a donc, dans les nouvelles créations une jupe pour une fille de six ans. Elle doit d'ailleurs la découvrir aujourd'hui, pour son anniversaire.
C'est bien sûr un modèle fait et refait, toujours le même, si bien que je finis par le maîtriser vraiment. Ce modèle de jupe est d'ailleurs en vente, sur commande, dans la boutique Le zébu fait des bulles.

Et puis, j'ai réalisé les premiers essais de robes pour moi. J'ai acheté un patron Burda "easy"... et je le regrette vraiment car il n'y a pas de parmenture (j'ai dû en créer), le modèle n'a aucun pli, c'est large... Bref, facile à porter quand il fait chaud mais pas spécialement seyant. J'ai fait une première robe dans un tissu fluide noir à fleurs blanches et j'ai ajouté une ceinture car cela me semblait vraiment trop large.

Ensuite, j'ai refait ce modèle en ajustant un peu plus - même si cela reste large, dans un coton vert pomme, avec une longueur plus importante et un décolleté moindre (et toujours en créant une parmenture avant et dos pour l'encolure et les emmanchures). Cette fois-ci, je n'ai pas ajouté de ceinture. (Zut, je n'ai pas de photo !)

Enfin, j'ai fait hier et ce matin une petite robe écrue à bretelles. J'ai utilisé le patron d'un débardeur trouvé dans un magazine et puis, vu qu'il s'agissait déjà plutôt d'une tunique longue, j'ai décidé de modifier le modèle en robe en ajoutant une bande de coton d'une beige plus soutenu. Au lieu de couper l'exacte largeur, j'ai choisi de faire un pli sur le devant gauche, cela donne un peu d'aisance pour marcher - et puis sur un modèle aussi basique, cela apporte une touche de fantaisie. La robe ainsi créée était trop large au niveau du buste, bien que j'aie coupé le tissu juste en taille 40. J'ai donc fait deux plis pour la poitrine. Vu qu'il fallait découper des bandes fines pour la parmenture et pour les bretelles, j'ai préféré utiliser du biais écru que je possédais en rouleau. Enfin, pour casser un peu le côté uniforme de la robe, j'ai crocheté une longue chaînette que j'ai cousue sur le devant de la robe en créant des arabesques. J'ai pris cette idée dans un autre magazine de couture où c'était un cordon qui était ainsi cousu sur une veste et l'ai adaptée avec le matériel que je possédais. Le souci, c'est le repassage : pas évident car il faut bien tirer le tissu entre les lignes sinon il reste de petits plis assez disgracieux. Étalée sur une table et ainsi prise en photo, elle n'a pas l'air terrible, mais elle rend beaucoup mieux portée : la robe me va bien et je suis contente du résultat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire